Nos organismes, qui se trouvent sur le site Web www.IsraelBehindTheNews.com , ont engagé du personnel professionnel depuis le 1er août 2000 pour examiner et traduire les nouveaux manuels scolaires publiés par le Ministère de l’éducation de l’Autorité palestinienne et utilisés par 321 000 élèves de l’UNRWA.

Dans le nouveau système éducatif de l’Autorité palestinienne, toutes les zones colonisées par les “sionistes” sont définies pour les écoliers arabes comme étant occupées et illégales, le peuple arabe palestinien ayant reçu l’ordre explicite de les détruire.

Il ne s’agit ni d’une évaluation ni d’une opinion.

C’est un fait.

Vous pouvez regarder la source.

La plupart des gens ne le feront pas.

En effet, les deux côtés de l’échiquier politique israélien sont liés à l’idée que ce qui est sur la table des négociations, c’est le territoire occupé par Israël à la suite de la guerre de six jours en 1967.

Une telle croyance ignore le fait que les lignes d’armistice d’Israël de 1949 n’ont jamais été reconnues par aucune nation dans le monde.

En effet, le système scolaire de l’UNRWA, qui fonctionne dans 59 camps de réfugiés arabes en Israël, en Jordanie, en Syrie et au Liban, inculque maintenant l’idéologie violente du “droit au retour par la force des armes” dans tous les pays perdus par les Arabes en 1948.

Pourtant, de part et d’autre de l’échiquier politique, les gens ont tendance à ignorer délibérément la réalité de l’UNRWA – cinq millions de descendants qui vivent dans des “abris temporaires” financés par des dons de 1,2 milliard de dollars de 67 nations, avec peu de transparence.

Que peut-on faire ? Le mandat de l’UNRWA, débattu par l’Assemblée générale des Nations Unies tous les cinq ans depuis 1949, doit être renouvelé.

Bien que le retrait de l’UNRWA n’aura pas lieu, le moment est venu pour les pays donateurs du monde entier d’envisager de prendre des mesures importantes pour désamorcer la poudrière toxique de l’UNRWA :

  1. Annuler le nouveau programme d’études de l’UNRWA– Cancel the new UNRWA curriculum

Annuler le nouveau programme d’études de l’UNRWA qui intègre les principes du Jihad, du martyre et d’un “droit au retour” par la force des armes, dans les écoles de l’ONU qui sont censées promouvoir le slogan de l’UNRWA “La paix commence ici”.

2. Cesser la formation paramilitaire dans toutes les écoles de l’UNRWA – Cease paramilitary training in all UNRWA schools

L’UNRWA devrait démontrer son engagement envers les principes de l’ONU en matière d'”éducation pour la paix ».

3. Insister pour que l’UNRWA licencie les employés affiliés au Hamas– Insist that UNRWA dismiss employees who are affiliated with Hamas

Insister pour que l’UNRWA licencie les employés affiliés au Hamas conformément aux lois en vigueur dans les pays occidentaux, qui interdisent l’aide à tout organisme qui emploie des membres d’une organisation terroriste.

4. Insister pour que l’UNRWA annule son contrat avec son «ambassadeur de la jeunesse» qui prône la violence – ask that UNRWA cancel that contract with a harbinger of war?  

Insister pour que l’UNRWA annule son contrat avec son «l’ambassadeur de la jeunesse» Mohammad Assaf qui parcourt le monde en encourageant la violence. Le moment n’est-il pas venu pour les pays donateurs de demander à l’UNRWA d’annuler ce contrat avec un personnage qui prône la guerre?

5. Demander un audit à propos des fonds versés par les donateurs à l’UNRWA– Ask for an audit of donor funds that flow to UNRWA –

Demander un audit à propos des fonds versés par les donateurs à l’UNRWA. Cela permettrait de remédier aux nombreux cas documentés de gaspillage de ressources, de duplicité des services et de flux de cash déplorable vers les groupes terroristes basés à Gaza, qui ont pris le contrôle des opérations de l’UNRWA, au cours des dix-huit dernières années.

  1. Introduire les normes du HCR à l’UNRWA  Introduce UNHCR standards to UNRWA –

Introduire les normes du HCR à l’UNRWA pour faire progresser la réinstallation des réfugiés arabes, après 67 ans. La politique actuelle de l’UNRWA stipule que la réinstallation des réfugiés interférerait avec le “droit au retour” dans les villages arabes qui existaient avant 1948.

Previous articleHezbollah’s Women’s Organizations Unit
Next articleDerangement runs riot
David Bedein is an MSW community organizer and an investigative journalist.   In 1987, Bedein established the Israel Resource News Agency at Beit Agron to accompany foreign journalists in their coverage of Israel, to balance the media lobbies established by the PLO and their allies.   Mr. Bedein has reported for news outlets such as CNN Radio, Makor Rishon, Philadelphia Inquirer, Los Angeles Times, BBC and The Jerusalem Post, For four years, Mr. Bedein acted as the Middle East correspondent for The Philadelphia Bulletin, writing 1,062 articles until the newspaper ceased operation in 2010. Bedein has covered breaking Middle East negotiations in Oslo, Ottawa, Shepherdstown, The Wye Plantation, Annapolis, Geneva, Nicosia, Washington, D.C., London, Bonn, and Vienna. Bedein has overseen investigative studies of the Palestinian Authority, the Expulsion Process from Gush Katif and Samaria, The Peres Center for Peace, Peace Now, The International Center for Economic Cooperation of Yossi Beilin, the ISM, Adalah, and the New Israel Fund.   Since 2005, Bedein has also served as Director of the Center for Near East Policy Research.   A focus of the center's investigations is The United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East (UNRWA). In that context, Bedein authored Roadblock to Peace: How the UN Perpetuates the Arab-Israeli Conflict - UNRWA Policies Reconsidered, which caps Bedein's 28 years of investigations of UNRWA. The Center for Near East Policy Research has been instrumental in reaching elected officials, decision makers and journalists, commissioning studies, reports, news stories and films. In 2009, the center began decided to produce short movies, in addition to monographs, to film every aspect of UNRWA education in a clear and cogent fashion.   The center has so far produced seven short documentary pieces n UNRWA which have received international acclaim and recognition, showing how which UNRWA promotes anti-Semitism and incitement to violence in their education'   In sum, Bedein has pioneered The UNRWA Reform Initiative, a strategy which calls for donor nations to insist on reasonable reforms of UNRWA. Bedein and his team of experts provide timely briefings to members to legislative bodies world wide, bringing the results of his investigations to donor nations, while demanding reforms based on transparency, refugee resettlement and the demand that terrorists be removed from the UNRWA schools and UNRWA payroll.   Bedein's work can be found at: www.IsraelBehindTheNews.com and www.cfnepr.com. A new site,unrwa-monitor.com, will be launched very soon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here